K Contraire

Sarah Marx

France, 2020, 1h23

Avec : Sandor Funtek, Sandrine Bonnaire, Virginie Acariès

Quand Ulysse, 25 ans sort de prison, il doit gérer sa réinsertion et la prise en charge de sa mère malade. Sans aide sociale, il lui faut gagner de l’argent et vite. Avec son ami David, ils mettent en place un plan. Mais rien ne se passe comme prévu.

Sarah Marx connait son sujet et l'univers qu'elle dépeint et cela se sent. Son film brille par son traitement, sa forme, son fond et son interprétation et on ne peut pas garder sous silence l'écriture de ses dialogues. Co-écrit avec Ekoué Labitey et Hamé Bourokba (du groupe La Rumeur), K Contraire impressionne par la véracité de ses répliques. Là où la plupart des films français singent le parlé de la rue pour faire croire qu'ils savent ce qu'ils racontent (ce qui ne fonctionne jamais), le film  nous plonge dans cet univers avec une aisance et un naturel confondants. Tout sonne juste et tout sonne vrai, sans pour autant verser dans le naturalisme de circonstance. K Contraire est un film prenant, intelligent, profond, subtil, émouvant et touchant. C'est une petite perle et assurément l'un des gros chocs du dernier Festival International du Film de Saint-Jean-De-Luz.

                                                                                                                                                                                                                                                   Christophe Foltzer