Yalda la nuit du Pardon

Massoud Bakhshi

Iran, France, 2020, 1h29

Avec : Sadaf Asgari, Behnaz Jafari, Fereshteh Sadre Orafaee

Festival Sundance 2020 : Grand Prix du Jury

Iran, de nos jours. Maryam, 22 ans, tue accidentellement son mari Nasser, 65 ans. Elle est condamnée à mort. La seule personne qui puisse la sauver est Mona, la fille de Nasser. Il suffirait que Mona accepte de pardonner Maryam en direct devant des millions de spectateurs, lors d’une émission de téléréalité. En Iran cette émission existe, elle a inspiré cette fiction.

Massoud Bakhshi décrypte méthodiquement la réalité iranienne, à travers films documentaires et fictions. Avec son second long métrage Yalda, la Nuit du pardon, le cinéaste  tisse un redoutable et captivant film de procès, passé à la moulinette d’un spectacle médiatique de téléréalité dont il décortique tous les ressorts. Mariage provisoire, argent du sang, fossé entre classes sociales, conflit d’héritage, un duel de contrôle et de débordement offre de superbes rôles aux actrices principales.