Sorry we missed you

Ken Loach

Angleterre, France, 2019, 1h40

Avec : Kris Hitchen, Debbie Honeywood, Rhys Stone

Ricky, Abby et leurs deux enfants vivent à Newcastle. Leur famille est soudée et les parents travaillent dur. Alors qu’Abby travaille avec dévouement pour des personnes âgées à domicile, Ricky enchaîne les jobs mal payés… Une réelle opportunité semble leur être offerte par la révolution numérique. Mais les dérives de ce nouveau monde moderne auront des répercussions majeures sur toute la famille…

Avec Ken Loach, il n'y a jamais tromperie sur la marchandise : nous sommes là face à un cinéma social venu dénoncer le mirage de l'auto entreprenariat, qui détruit ceux qui se laissent séduire et attirer par son apparente liberté, sa souplesse, les possibilités de s'enrichir “rapidement”… Et qui s'avère évidemment être un monde sans pitié, où plus aucune loi ne règne, où chacun joue pour soi pour survivre, où feu les solidarités entre travailleurs n'ont plus de sens, où le temps de travail n'a plus de limite... Si Ken Loach n'enfonce jamais ses personnages, il ne cache pas, pourvu qu'on y prête attention, qu'ils participent volontairement de ce système qui les détruit. C'est ce que dit le film : l'incroyable asservissement des travailleurs, devenus incapables de s'échapper, de s'évader d'une vie de travail cauchemardesque, comme s'ils étaient, comme si nous étions tous des drogués, des zombies !

                                                                                                                                                                                                                                  Jean-Baptiste Morain