Conférence 

REPAS FANTASTIQUES  par GUY ASTIC

Manger ou être mangé : dure loi de la nature et enjeu majeur du cinéma fantastique et d'horreur. Les vampires y ont les crocs, mais aussi d'autres créatures promptes à dévorer ; sans compter les monstres bien réels. La convivialité autour d'une table peut vite tourner au cauchemar

Auteur d'ouvrages sur les cinéastes David Lynch, Stephen King et sur le fantastique en général, Guy Astic est enseignant de lettres et de Cinéma/Audiovisuel au lycée Paul Cézanne d’Aix-en-Provence. Directeur des éditions Rouge Profond, il assure depuis avril 2017 la présidence du Festival Tous Courts d'Aix-en-Provence.

Nosferatu Fantôme de la nuit

Werner Herzog

France, Allemagne, 1979, 1h24

Avec Klaus Kinski, Isabelle Adjani, Bruno Ganz, Roland Topor, Jacques Dufilho

On ne compte plus les adaptations de Dracula, roman d'épouvante de Bram Stoker. Dans cet hommage au chef-d’œuvre expressionniste de Murnau, Herzog s'est livré à une recréation personnelle du mythe du vampire. Ici, Dracula, être hideux, est désespéré de ne pouvoir mourir. Il a besoin de l'amour d'une femme et Lucy Harker, l'épouse de ce Jonathan qu'il a déjà vampirisé, lui est destinée. Herzog a tourné en Tchécoslovaquie, au Mexique, en Hollande, en Allemagne. De décors réels, il fait éclore des visions magiques, aux frontières d'un autre monde qui, lui, n'en connaît pas (beauté sublime des images en couleur). Tout est surprenant, admirable dans ce film de romantisme germanique, à commencer par les incarnations d'Adjani et de Kinski.

 

 Conférence, Buffet, Film : 10 euros5