Le Vieil homme et l’enfant

de Claude Berri (1967, 1h27)

Durant les derniers mois de l'Occupation allemande, un enfant juif est envoyé sous un faux nom à la campagne chez un couple de personnes âgées. Le vieil homme, antisémite, ignore tout des origines de l'enfant et se prend d'affection pour ce « petit‑fils » qu'il n'a pas eu.

Depuis vingt ans, j’attendais de voir un film sur la vraie France durant l’Occupation. Avec Le Vieil homme et l’enfant, cette attente est comblée. C’est l’une de ces histoires chargées d’émotion qui est plus sincère et plus profonde qu’aucune histoire d’amour.

                                                                                                                                                                                                                                             François Truffaut