top of page
Le Jeu de la Reine.png

Le Jeu de la Reine

Karim Aïnouz

USA, Angleterre, 2024, 2h00

Avec : Alicia Vikander, Jude Law, Simon Russell Beale

Catherine Parr est la sixième femme du roi Henri VIII, dont les précédentes épouses ont été soit répudiées, soit décapitées (une seule étant décédée suite à une maladie). Avec l’aide de ses dames de compagnie, elle tente de déjouer les pièges que lui tendent l’évêque, la cour et le roi…

Manigances, tromperies, cruauté et empoisonnements s’invitent à la cour d’Angleterre pour le pire et sans doute pour le meilleur, à travers la sixième épouse du Roi Henry qui voudrait faire advenir la paix entre les communautés de son pays. Une œuvre puissante qui rappelle à chacun le devoir et l’exigence de la liberté. Le Jeu de la reine arrive sur les écrans dans un contexte de mise sur le débat public, de la question des violences commises contre les femmes. Ce que subit Catherine et ses enfants ressemble peut-être au pire de ce qui peut se passer dans l’intimité de la barbarie des hommes. Elle est soumise à des intimidations permanentes, des humiliations, et surtout des violences sexuelles d’une extrême force. Elle a bien quelques alliés pour se protéger, mais la cour est cruelle, prête à tout pour parvenir à faire plaisir au roi. Le Jeu de la reine bénéficie de toutes les qualités d’un spectacle de cinéma. D’abord, les comédiens sont très investis, donnant à leur personnage une épaisseur romanesque indéniable. Les dialogues vifs, haletants, sont d’une redoutable efficacité. Le résultat est là : un film stimulant, moderne et jouissif.

Laurent Cambon

© 2015Cinémartigues 

 

 

bottom of page