top of page
Le grand Chariot.png

Festival de Berlin 2023 : Prix de la mise en scène

Le Grand Chariot

Philippe Garrel

France, 2023, 1h35

Avec : Louis Garrel, Damien Mongin, Esther Garrel, Léna Garrel, Aurelien Recoing

Le Grand Chariot est une constellation d’étoiles. C’est aussi un théâtre de marionnettes. C’est l’histoire d’une famille de marionnettistes, une fratrie, Louis et ses deux soeurs, Martha et Lena, leur père qui dirige la troupe et la grand-mère qui a fabriqué les poupées. Ensemble, ils forment une compagnie et donnent des spectacles de marionnettes. Un jour, lors d’une représentation, le père meurt d’une attaque, laissant ses enfants seuls.

La famille de marionnettistes du Grand Chariot (Ours d’argent de la mise en scène) se décompose progressivement, les trois enfants Garrel (Louis, Esther et Léna) s’interrogeant sur la question de se comporter ou non en héritiers : tout Garrel gît dans ce film en couleurs, et pourtant, tout semble traverser les jeunes personnages sans les abîmer ni les détruire comme autrefois, entre mélancolie douce et joie de vivre. Ici, chaque plan semble précis et irremplaçable, et l’attention bouleversante appliquée aux mouvements d’appareil et gestes des acteurs les plus simples semble ainsi s’accorder à la beauté du récit qui s’échappe, et quand le personnage de Louis demande à un bébé en le chatouillant « Tu es content d’être vivant ? », l’humour masque à peine la plus profonde question du cinéma de Philippe Garrel.

Les Cahiers du Cinéma

© 2015Cinémartigues 

 

 

bottom of page