Enorme

Sophie Letourneur

France, 2020, 1h41

Avec : Marina Foïs, Jonathan Cohen, Jacqueline Kakou

Ça lui prend d’un coup à 40 ans : Frédéric veut un bébé, Claire elle n’en a jamais voulu et ils étaient bien d’accord là-dessus. Il commet l’impardonnable et lui fait un enfant dans le dos. Claire se transforme en baleine et Frédéric devient gnangnan.

À partir de ce postulat loufoque se développe une comédie décalée telle que Sophie Letourneur sait les faire. La réalisatrice se fraie un chemin unique dans le paysage balisé de la comédie française. Marina Foïs, stoïque, fonctionne comme un contrepoint burlesque face à l'expressivité de Jonathan Cohen. Le contraste comique prend aussi la forme d'une inversion des rôles traditionnels père/mère. Claire est excessivement impassible, irrésistiblement drôle avec son "énorme" ventre de femme enceinte qu'elle trimballe sans savoir quoi en faire, et Fred devient au contraire le papa parfait, quoiqu’envahissant, qui décide de "prendre en charge" la maternité de sa femme. Un film qui prend nos préjugés à rebrousse-poil et qui devrait, entre deux débats sur l'allongement du congé paternité, la charge mentale ou les mères porteuses, bien nous faire rire.

                                                                                                                                                                                                                                                  Louise Vandeginste

Titre 4