Martin Eden

Pietro Marcello

Italie, France, 2019, 2h08

Avec : Luca Marinelli, Jessica Cressy, Carlo Cecchi

Mostra de Venise 2019 : Meilleure Interprétation Masculine

Libre adaptation du roman de Jack London

À Naples, au cours du 20ème siècle, le parcours initiatique de Martin Eden, un jeune marin prolétaire, individualiste dans une époque traversée par la montée des grands mouvements politiques. Alors qu’il conquiert l’amour et le monde d’une jeune et belle bourgeoise grâce à la philosophie, la littérature et la culture, il est rongé par le sentiment d’avoir trahi ses origines.

Le chef-d’œuvre de Jack London est transposé dans un Naples qui va du début du XXe siècle à la fin des années 30, mais où des accessoires, images d’archives (réelles ou recrées par le cinéaste) et musiques (y compris Salut de Joe Dassin) renvoient plutôt aux années 60-70. Ce jeu sur les anachronismes produit des croisements historiques et culturels plus pertinents qu’une artificielle actualisation du roman. Il s’agit alors moins de moderniser le passé que de le faire résonner dans plusieurs époques, jusqu’à vibrer dans la nôtre. Marcello parvient à recréer les divagations propres à la lecture, où un texte du passé peut rejoindre des pensées présentes, se prolonger dans une musique d’une tout autre époque ou simplement raviver un souvenir intime. En cela, le film  ne cherche aucunement à être à la hauteur de l’immense roman dont il s’inspire  mais à s’en nourrir très librement comme d’une matière toujours vivace.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                       Marcos Uzal

Titre 4